· 

The new trading

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici les règles de base que tout trader débutant devrait connaître

 

1.       Tout bon trader est sans émotion et calculateur.

 

2.       Apprenez la lecture d’un graphique.

 

3.       Analyser les hausses et les baisses.

 

4.       Gagner en risquant peu.

 

5.       Ne pas sortir de son money management.

 

6.       Le bon trader ne joue pas.

 

7.       Ne pas suivre la masse.

 

8.       Apprendre les bases des diagrammes pour une analyse efficace.

 

9.       L’analyse des supports et résistances.

 

10.   La liquidité et la volatilité est aussi un point de Vigilance.

 

 

 

Un débutant peut tomber dans de nombreux pièges et payer plus qu’il ne souhaiterait.

 

Comme une entreprise mettez à plat les coûts imputables à votre activité de trading.

 

Coûts fixes, coûts variables…coûts cachés ; prix d’une transaction, prix d’une plateforme, prix d’outils de renseignements ( journaux spécialisés, channel spécialisés….etc )

 

Pour minimiser les frais de commission, assurez-vous de faire vos recherches sur les différents courtiers et banques. Comparez les services, les commissions afin de ne pas payer plus que de raison.

 

Point de vigilance à observer aussi, le « slippage ». Cela signifie que votre commande aurait pu être exécutée pour un montant inférieur à celui que vous avez payé , pour cela utilisez des ordre limits.

 

Un ordre limit revient à dire «  donnez-moi cette action ou vendez cette action pour x€ précisément». Vous ne paierez ou ne vendrez pas plus que ce prix mais si personne ne vend ou achète à ce prix ( si l’offre ne rencontre pas la demande précisément ) , votre action risque de ne pas se réaliser. 

 

Un ordre market quant à lui revient à dire « donnez-moi ou vendez-moi  cette action au prix actuel, incluant les hausses et les baisses du cours en temps réel.

 

Un bon trader ne joue pas, et ne laisse pas de place à ses émotions.

 

Beaucoup de personnes pensent que le trading est un jeu d’argent comme il en existe au Casino. Pourquoi ? Certainement parce que l’un comme l’autre est un moyen risqué de gagner de l’argent. Cependant au casino comme dans le trading, il y a les professionnels, aguerris aux risques maitrisant les émotions, et les amateurs sujets à des envies invétérés de jouer, et de jouer plus qu’un money management raisonnable lui permettrait.

 

Si vous avez le sentiment que vous devez trader et que vous ne pouvez pas vous arréter, vous êtes un joueur invétéré instable pour une pratique rigoureuse. Essayez alors de faire une pause de quelques semaines pour maîtriser ses pulsions et besoins de prendre des risques.

 

Un autre signe permettant d’observer cette addiction se retrouve lorqu’une transaction affecte vos émotions. A la hausse ou à la baisse, si vous associez ces mouvements à du bonheur ou du malheur vous serez instinctivement pousser à rechercher sans cesse le bonheur et le positif dans vos prises de positions, hors un trader professionnel n’est pas émotif, car il sait que le trading est simplement un moyen de gagner de l’argent. Il n’y a pas de lien entre prise de position et ressentiments personnels.

 

Enfin, un bon trader professionnel assume entièrement la responsabilité de ses actions et de ses conséquences. Déléguez la gestion du risque c’est aussi quelque part déléguer ses responsabilités.

 

 

 

Tentez de ne pas suivre les foules ni les masses.

 

Dans le domaine du trading, on ne parle sans cesse que du « marché », mais que signifie réellement ce terme ? Les novices, pensent qu’il s’agit d’un lieu ou d’une entité distincte ; les sicentiques eux pensent souvent qu’il sagit d’un organisme scientifique ; hors pour les traders professionnels ils s’agit simplement d’une masse, d’un mouvement de personnes qui suivent des tendances.

 

Si une minorité prospère dans cette foule, c’est qu’il faut éviter d’en faire parti. Notre instinct sécuritaire nous pousse à suivre les grands ensemble. Un chasseur à l’âge de pierre par exemple avait plus de chance de survivre s’il se joignait à sa communauté de chasseurs. Si à Wall street il n’y a pas de Tigre à dents de sabre à affronter, ces impulsions primitives affectent toujours nos actions du quotidien. Il faut s’en démarquer pour être le visionnaire du groupe. Comment ? Identifiez les principaux comportement de groupe, les haussiers et les baissiers. Les haussiers parient sur une hausse des prix et les baissiers à l’inverse. Les haussiers parient sur une euphorie, là où les baissiers parient sur les peurs et les craintes. Pour connaître sa position, vous aurez besoins d’indicateurs et d’outils pour analyser les comportements. L’analyse graphique est un moyen très efficace d’y parvenir.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0